• Un autre regard : DES IMAGES POUR REFLECHIR SUR NOTRE PLANETE

    Un autre regard : DES IMAGES POUR REFLECHIR SUR NOTRE PLANETE

  • Transporter. Quoi ? Ou ? Avec quelles énergies ?

    Transporter. Quoi ? Ou ? Avec quelles énergies ?

  • VOIR / NE PAS VOIR LES

    VOIR / NE PAS VOIR LES "HANDICAPS"

  • Exposition : Une petite histoire de la BD

    Exposition : Une petite histoire de la BD

édito

Les pensées confettis

Nous vivons singulièrement deux périls opposés de façon simultanée : l’uniformisation et la parcellisation. L’uniformisation est constituée par la marchandisation de la planète, sa normalisation et sa standardisation : les mêmes produits de masse partout, les mêmes modes vestimentaires ou de pensée. La parcellisation est son pendant : chacune et chacun dans son coin ou replié sur sa communauté réelle et virtuelle.

Lire la suite

Les deux dernières couvertures du magazine américain Life - QUOI

Index de l'article

QUOI

Description

Nous avons ici les couvertures des deux derniers numéros du magazine américain Life (publié à New York par le groupe Time Inc.), dont le titre s’inscrit en lettres blanches dans un rectangle rouge, selon un procédé de présentation qui, immuable depuis sa création, est très vite devenu un signe essentiel de reconnaissance pour le plus célèbre hebdomadaire d’actualités générales du XXe siècle.

De Karol Wojtyla à Jean-Paul II

life02_onLa première couverture est consacrée au pape Jean-Paul II, à l’occasion du voyage qu’il vient d’effectuer en Terre Sainte, entre le 20 et le 26 mars 2000, marqué notamment par la repentance que le pape exprime, devant le Mur des Lamentations à Jérusalem, au nom de l’Eglise catholique, à l’égard des persécutions subies par les juifs.

Life en profite pour inviter le lecteur à voyager dans la vie du Saint Père, de son enfance à son pontificat, comme le souligne le photomontage composé de deux images, la première posée et agrandie, la seconde prise sur le vif.

Utilisé comme fond de couverture, en noir et blanc, le premier cliché fait apparaître le visage du jeune Karol Wojtyla, vers 1931-1932. Agé de 11 ou 12 ans, il était alors élève au Collège d’Etat « Marcin Wadowita » à Krakow (Pologne). Il s’agit d’une photographie de classe extraite, à la manière de celles qu’on trouve dans un album familial. Et puis, au premier plan, dans le coin droit, se distingue une image classique en couleurs d’un Jean-Paul II âgé (il va avoir 80 ans, le 18 mai 2000) bénissant la foule.

Dans ce dernier cliché (pris par Victor Balaban et fourni à Life par le quotidien du Vatican L’Osservatore Romano), photographie détournée, le pape est vêtu d’une soutane blanche, habit sacerdotal porté par les évêques de Rome depuis le XVIe siècle. Saint Pie V (1566-1572), dominicain, avait alors choisi de garder la soutane de son ordre, alors que ses prédécesseurs revêtaient traditionnellement la soutane rouge des cardinaux.

On note aussi la calotte blanche, modeste coiffure portée par Jean-Paul II (il porte la mitre pour les moments solennels mais, dans un geste de simplicité, a toujours rejeté la tiare pontificale, encore à l’honneur avec Paul VI).
Il faut encore noter qu’en haut à droite, en médaillon, apparaissent en gros plan une maman et son jeune enfant de treize mois qui, quelque temps plus tôt, à Atlanta, a subi une opération de transplantation du foie, indispensable à sa survie. Est ainsi annoncé le second grand dossier du numéro, que nous laisserons ici de côté.

Une image sensationnelle, un exploit médical

life03_onLa deuxième couverture clôt définitivement l’histoire du magazine Life, d’où l’indication surmontant le titre : il s’agit d’un numéro de collection.

Le titre porte sur la naissance du plus [petit prématuré de l’histoire, Jason M. Waldmann Jr.], qui ne pesait pas plus de 540 grammes. Cette naissance à haut risque, effectuée au bout de 25 semaines de grossesse, et assurée par l’équipe de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie, est considérée comme un exploit médical. L’opération n’aurait pu réussir sans le recours à la haute technologie moderne puisqu’on estimait, jusqu’ici, qu’aucun prématuré ne pouvait survivre en deçà de 27 semaines de grossesse.

Le présent cliché, signé Co Rentmeester (auteur du reportage photographique en pages intérieures) a été pris plusieurs semaines après la naissance, intervenue en février 2000. Life a obtenu l’exclusivité des photographies de Jason. Les médecins ont autorisé le reportage dès lors qu’ils ont estimé à 90% les chances de survie du nourrisson.