• Un autre regard : DES IMAGES POUR REFLECHIR SUR NOTRE PLANETE

    Un autre regard : DES IMAGES POUR REFLECHIR SUR NOTRE PLANETE

  • Transporter. Quoi ? Ou ? Avec quelles énergies ?

    Transporter. Quoi ? Ou ? Avec quelles énergies ?

  • VOIR / NE PAS VOIR LES

    VOIR / NE PAS VOIR LES "HANDICAPS"

  • Exposition : Une petite histoire de la BD

    Exposition : Une petite histoire de la BD

édito

Tout le monde décrypte !

Le lancement de la nouvelle formule de decryptimages.net doit être l’occasion d’une mise en perspective. Rappelons-le, lorsque ce site apparut en 2008 (lancé officiellement le 17 mars 2009), rassemblant les ressources de sites antérieurs créés depuis 2000 par l’Institut des Images (imagesmag, imageduc, primages), le mot « décrypter » n’était pas du tout à la mode. Nous avons eu de longs débats. La notion d’analyse nous semblait la bonne mais n’était pas très attirante (analysimages...). Nous nous sommes portés ainsi vers cette notion de décryptage, qui est le fait d’aller chercher le sens de ce qui est codé, crypté –quand il y a lieu...

Lire la suite

Les nouvelles couleurs du roman noir - QUOI

Index de l'article

QUOI

Conciliabule

01Cette image nous présente quatre personnes, qui semblent réunies pour parler à voix basse, et ne souhaitent visiblement pas être entendues. On ne distingue pas les traits de leurs visages : celui du personnage de gauche est sombre et indistinct, le profil du personnage de droite est caché par son chapeau et les deux autres personnage sont de dos. L’arrière-plan de l’image est de couleur beige clair. Cette photo, prise en plongée, évoque d’emblée l’univers des gangsters des années trente, immortalisé par le cinéma, et même si elle est en couleurs, on a l’impression qu’il s’agit d’une photo en noir et blanc colorisée ensuite, par le biais d’un procédé qui rappelle la sérigraphie. Les chapeaux aux larges bords, évoquent l’un des plus célèbres accessoires de la panoplie du gangster, à l’élégance quelque peu outrancière (voir les deux vestes vert fluo).

Cette couverture nous renseigne de façon claire, et sans ambiguïté, sur le contenu de ce livre : il s’agit bien d’un roman policier, noir de surcroît.