Vendre des HLM à la planète ?

Index de l'article

par Vicky Ooma, Imagesmag, 2000

hlm01

L'approche de l'auteur diffère de l'analyse d'une publicité, en ce sens qu'elle porte sur une photographie qui inclut à la fois le visuel publicitaire et son environnement, notre quotidien. Au-delà du symbole de réussite de la marque, la question porte sur ce qui est effectivement proposé : un mobilier bon marché pour la planète.

 

 

 


QUOI

Description

Voilà une photo illustrant une publicité de la marque JC Decaux, spécialiste du mobilier urbain. Elle est volontairement prise à Paris, sur les Champs Elysées, dans un pays – la France – qui est la première destination touristique au monde. Le slogan est intégré à l’objet destiné à être promu, devant un symbole célèbre auquel il vient s’associer : l’Arc de Triomphe.

 


COMMENT

Publicité

Cette publicité simple rappelle les grands slogans politiques ou les publications de l’entre-deux-guerres :
« Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts », « Dubo – Dubon – Dubon-net ». Elle revient à la formule simple de la « réclame » : un slogan, une image. Elle se veut informative : constat de succès planétaire.

hlm02_on

 
 
 
 
 
 
 

NOTRE ANALYSE

Logements

 

Voilà une publicité à double tranchant. Elle clame certes le triomphe mondial de la marque en l’associant justement à un symbole de victoire connu de façon planétaire : l’Arc de Triomphe. Mais à regarder cet abribus, aux formes si pauvres et si standardisées, nous ne pouvons que songer à tout le développement international de l’architecture pour les masses des années 1950 à 1960, ces fameux « grands ensembles » qui commencent à être détruits aujourd’hui.

Alors le piège est là : la marque n’est-elle pas en train de se vanter d’avoir couvert le monde de mobilier HLM standardisé ?

hlm03_on