DEUTSCHER/BELLAICH

Double exposition à l'espace CINKO : Fabrice DEUTSCHER et Victor BELLAICH
par Florent BARNADES

Ces deux photographes exposent depuis lundi 12 mai et jusqu'au 25 mai deux séries complètement différentes dans leurs thèmes et leurs traitements. Le choc de cette exposition duale plus que double est des plus agréable.

 Fabrice DEUTSCHER présente 72 heures à Harlem : ces clichés aux couleurs vives représentent l'envers du rêve américain. Le célèbre quartier de Harlem est habité par les populations pauvres de la ville de New-York. Dans cette frange urbaine laissée à l'abandon, des habitants presque tous hispaniques ou afro-américains vivent néanmoins avec un optimisme qui tranche avec le décor de ruines contemporaines, de fast-food ou de bâtiments rénovés parce que transformés en lieu de culte. Malgré les difficultés de vivre dans la pauvreté et paradoxalement dans le pays le plus puissant du monde n'a pas éteint l'espoir d'une vie meilleure. Les portraits de ces Newyorkais de "seconde zone" est une belle leçon d'optimisme et de foi dans l'avenir.

Deutscher

 Catalogue de l'exposition disponible 25 € et sur http://fabricedeutscher.com/books/72heures.html

Victor BELLAICH présente Egéries, 23 clichés en noir et blanc. Il s'agit de 23 portraits de femmes de tous âges qui dans une démarche naturelle et dénuée de recherche d’artificialité ou de séduction dévoile un sein face au photographe. Déjà présenté à la Maison de la photographie de Lille en 2009, ce projet avait été sélectionné par l'ADCN (association de Dépistage du Cancer du Nord) pour une campagne de sensibilisation de prévention du cancer su sein. Au-delà de cet aspect le geste répété est comme le dit l'auteur "à la croisée de lignes fortes : féminité, intimité, sexualité, maternité, vie, maladie, mort parfois". Ces photos parlent à la fois un langage brut et complexe. La technique choisie simple et directe (prise de vue et tirage argentique) donne une vie et fait naître tout une gamme d'émotions pour le spectateur qu'il soit homme ou femme. On ne peut rester insensible devant ce geste de découvrement et le regard direct que ces femmes nous adressent.

Bellaiche

Voir les images sur http://victor.bellaich.free.fr/egeries/index.htm

Cette exposition est à voir à l’espace CINKO 12-18, passage Choiseul/40 rue des petits champs 75002 Paris jusqu’au 25 mai.