Autochromes en Normandie

Une des grandes tendances lourdes de ces dernières années fut de réévaluer le rôle de la photographie. Parfois jusqu'à l'excès, sous prétexte de l'intimité du public avec ce médium, contrairement à nombre d'expressions plastiques depuis un siècle. Les autochromes documentaires ont ainsi été reconsidérés, notamment avec les travaux autour d'Albert Kahn et des Archives de la Planète. Voilà maintenant des travaux sectoriels : EN COULEURS ET EN LUMIERE. Dans le sillage de l'mpressionnisme, la photographie autochrome 1903-1931 par le Musée de Normandie (livre chez Skira-Flammarion). Deux aspects nous intéressent particulièrement : le choix des sujets et des cadrages ; les interpénérations entre les travaux picturaux et photographiques, à la fois du point de vue du regard de certains sur leur époque et dans la construction picturale. Très bons sujets d'études.