Magiciens de la Terre

           MARTIN Jean-Hubert, Magiciens de la Terre, Centre Georges-Pompidou-La Villette, Paris, 1989

 

 

 

« Magiciens de la terre » est une exposition présentée en 1989 simultanément au Centre Georges Pompidou et à la Grande Halle de la Villette.

Pour la première fois en France, son organisateur, le commissaire d'exposition Jean-Hubert Martin, a placé sur la scène internationale de l'art contemporain les arts « non occidentaux » contemporains.

L'exposition, qui présentait 101 artistes, est restée très célèbre car elle a fait connaître les arts actuels non occidentaux d'Asie, d'Extrême Orient, d'Afrique, d'Amérique latine, mais aussi celui des Inuits et les arts actuels du Pacifique. Elle va susciter un important débat sur plusieurs années. Les critiques vont porter principalement sur la diversité et la remise en question des catégories artistiques d'Occident.

L'originalité était de rapprocher des œuvres occidentales connues et des œuvres d'« ailleurs », afin de soulever des questionnements multiples. Néanmoins, des œuvres importantes ont été écartées au cours de la sélection pour des problèmes de compréhension, dus à des caractères spécifiques de ces cultures jugés incompréhensibles dans la culture occidentale sans un dispositif pédagogique approprié.