Traité du signe visuel : pour une rhétorique de l'image

EDELINE Francis, KLINKENBERG Jean-Marie, MINGUET Philippe, Traité du signe visuel : pour une rhétorique de l'image, Ed : Groupe µ (Liège) - Seuil, Paris, 1992.

 

Thumbnail imageOn dit depuis longtemps que l'image visuelle est un langage. Ce Traité du signe visuel est la première tentative pour décrire la grammaire générale de ce langage. Loin de n'être qu'une épure théorique, le propos est illustré par des exemples empruntés à toutes les cultures du monde, du passé comme du présent: l'idée qui veut que le langage visuel soit universel est ainsi éprouvée. Cette somme est signée par le groupe μ il y a exactement vingt ans, ce groupe testait déjà avec succès l'hypothèse d'une Rhétorique générale applicable à tous les langages, dans un classique des sciences humaines, plusieurs fois réédité et traduit en une douzaine de langues. Une équipe interdisciplinaire était sans doute nécessaire pour surmonter le provincialisme méthodologique qui séparait jusqu'à présent les sémioticiens et les psychologues, les spécialistes de la physiologie et de la communication de masse, les artistes et le grand public.